Antihydral : La solution pour la sueur de vos doigts

Par Mathieu Elie, 1 août 2017

Après quelque temps à l’escalade, on se rend rapidement compte que notre pire ennemi, c’est la sueur sur les doigts. Si elle rend les prises plus difficiles à tenir, elle ne plaira pas non plus à celui qui grimpera après vous sur des prises graisseuses. Certains grimpeurs passent leur “carrière” entière avec un problème de sueur aux doigts sans trop savoir comment y remédier. Il existe un produit qui pourrait, peut-être, vous aider à garder vos mains plus sèches lors de vos sessions de grimpe: Antihydral.

Le Antihydral est une sorte de légende dans le monde de l’escalade. Quelques initiés en ont entendu parler, certains l’ont essayé, et les résultats ne sont pas les mêmes pour tous. D’emblée, si vous ne grimpez qu’à l’intérieur, le antihydral ne vous sera d’aucune aide, il ne fera que vous faire glissez des prises. Par contre, si vous grimpez souvent à l’extérieur, ou si vous voyagez souvent pour l’escalade, il se pourrait qu’il devienne votre meilleur ami.

Bon, maintenant, qu’est-ce que c’est? Antihydral est un agent de séchage cutané sous forme de crème provenant de l’Allemagne. Vous en appliquez une petite quantité sur le bout des doigts, et sur la deuxième phalange (en évitant les joints entre les phalanges!). La meilleure solution est habituellement d’en mettre avant de vous coucher, la crème sèche très rapidement et vous n’aurez qu’à laver les résidus de crème séchée le lendemain.Vous devrez l’utiliser deux à trois jours avant la période de grimpe désirée. Par exemple, si vous désirez grimper le samedi, vous pouvez mettre du Antihydral le mercredi, jeudi et peut-être le vendredi. Par contre, les résultats sont différents pour chacun, et vous devrez expérimenter un peu pour trouver le dosage qui vous conviendra.

Les résultats seront les suivants: votre peau sera plus dure, plus épaisse et elle s’usera moins rapidement. Surtout, elle restera plus sèche. Vous pourrez tenir des plus petites prises sans grande douleur, et les slopers seront moins glissants qu’à l’habitude. Soyez averti, l’utilisation du Antihydral doit se faire avec parcimonie; il s’agit de trouver l’équilibre qui vous conviendra. Si vous en utilisez trop, vous obtiendrez l’effet contraire. Vous glisserez des prises, votre peau sera trop épaisse et elle fendra facilement. Il s’agit donc d’être en mesure de trouver le dosage parfait. Plus haut, je mentionnais qu’il ne fallait pas en appliquer entre les phalanges. C’est parce qu’il s’agit de la zone la plus propice à craquer ou fendre, et qu’il est plus difficile de bien guérir ces endroits rapidement. En d’autres mots, lorsque vous décidez d’utiliser Antihydral, vous vous engagez à gérer votre peau en permanence, ce qui pourrait déplaire à certains.

Voici quelques petits trucs supplémentaires pour garantir l’efficacité du Antihydral. Pour équilibrer l’état de votre peau, si elle devient trop sèche, vous pouvez utiliser une lotion hydratante. Sablez votre peau très souvent. Vous voyez un peu de peau morte? Sablez-la. Votre peau s’épaissit rapidement? Sablez-la. Vous éviterez les coupures majeures. Si vous avez affaire à des types de roche différents, vous devrez aussi adapter votre utilisation du Antihydral. Encore une fois, ne l’utilisez pas pour grimper à l’intérieur, vous ne pourrez qu’être déçu. N’utilisez pas le produit si vous êtes allergique au formaldéhyde. Après tout cela, vous serez prêt à sender vos projets avec une peau parfaite!

Et ça tombe bien, vous n’aurez pas à passer à travers les troubles et les délais de l’achat outre-mer puisque nous en vendons à la Shop!